Arsene50

LA CULTURE A –50%
Places de spectacles et de concerts à moitié prix

L'offre du mercredi 17 janvier 2018


    Concerts

  • Titre et Lieu
    Prix Normal
    Prix Arsène
    Places
    Commander en ligne
  • Enrico Rava Tribe Concert

    Flagey à 21.00

    Catégorie unique

    21,00 €
    11,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Place Sainte-Croix - 1050 Ixelles
      Tél : 02-641.10.20
      Email :
      Site web : http://www.flagey.be
    De nombreux musiciens de jazz renommés doivent leur carrière au flair d’Enrico Rava.

    De nombreux musiciens de jazz renommés doivent leur carrière au flair d’Enrico Rava. Suivant l’exemple de Miles Davis et Art Blakey, il a étoffé les rangs de ses groupes de jeunes talents tout au long de sa carrière. Aujourd’hui, à âgé de 75 ans, il revient avec un tout nouveau quintet composé de musiciens confirmés et de futurs talents. Curieux de découvrir ce choc des générations ? Une seule adresse : le Studio 4 de Flagey ! Flagey € 21 > 18

     

     

  • Chris Joris Duo & Malcolm Braff Trio Concert

    Théâtre Marni à 20.00

    Catégorie unique

    20,00 €
    11,00 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Rue de Vergnies, 25 - 1050 Ixelles
      Tél : 02-639.09.80
      Email :
      Site web : http://www.theatremarni.com

    Chris Joris & Malcolm Braff, deux personnages hors du commun unis par l’amour du jazz, les images musicales fortes et contrastées, la volonté de raconter “leur” histoire à travers de superbes improvisations où la sensualité et les douces mélodies se mêlent aux éruptions quasi-volcaniques de la musique africaine. En première partie, on retrouvera Chris Joris, une grande pointure du jazz belge qui a tracé son chemin de Johnny Dyani à Mal Wadron, de Steve Lacy à Bob Stewart et de Baba Sissoko à Adama Dramé. Sage mais truculent sorcier, pionnier du jazz-ethno, compositeur, pianiste et improvisateur hors pair, Chris a toujours tissé un univers sonore très personnel. Chris se produira en duo avec piano, percussions, berimbau et likembe enrichis par les congas et batas de son jeune complice, Christophe Millet. En seconde partie, le trio du pianiste Malcolm Braff avec Reggie Washington à la basse et Lukas Koenig à la batterie qu’il faut découvrir dans l’album « Inside ». Avec Reggie qui module chacune de ses lignes de basse, pousse, anticipe et fait bouillir l’ensemble, et Lukas qui groove un maximum en alternant les breaks, les accélérations et les temps suspendus dans un jeu hyper sec et tendu, Malcolm invente, s’envole, s’échappe et dessine des paysages harmoniques plein d’une poésie percussive et rageuse, puissante et échevelée. Leur musique fait feu de tout bois et passe de l’Afrique au Brésil, du blues au funk, du jazz contemporain à la musique des îles, celle qui n’est pas édulcorée, celle qui a vécu, celle qui est charnelle, voire brutale. Quelle claque, quel bonheur ! Braff, Washington et Koenig, c’est une certaine façon de vivre passionnément le trio jazz. A découvrir d’urgence !

     

     


  • Théâtre

  • Titre et Lieu
    Prix Normal
    Prix Arsène
    Places
    Commander en ligne
  • Métamorphoses Théâtre

    Théâtre des Martyrs à 20.15

    Catégorie unique

    20,00 €
    11,00 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Place des Martyrs, 22 - 1000 Bruxelles
      Tél : 02-223.32.08
      Email :
      Site web : http://www.theatre-martyrs.be
    « Je me propose de dire les métamorphoses des formes en des corps nouveaux » C’est par ces mots que s’ouvre le long poème d’Ovide, qui conte deux cent trente et une histoires de métamorphoses. Vaste récit, où se bousculent, dans un agencement improbable, des légendes et les fragments réécrits des grandes voix du passé : Homère, Hésiode, les Tragiques grecs, Lucrèce et Virgile...

    « Je me propose de dire les métamorphoses des formes en des corps nouveaux » C’est par ces mots que s’ouvre le long poème d’Ovide, qui conte deux cent trente et une histoires de métamorphoses. Vaste récit, où se bousculent, dans un agencement improbable, des légendes et les fragments réécrits des grandes voix du passé : Homère, Hésiode, les Tragiques grecs, Lucrèce et Virgile... On y croise des dieux, des héros et des hommes qui, soumis à l’action de la passion, se transforment. Animaux, arbres, fleurs, pierres, rivières ou souffles : rien ne perdure et tout se transforme... « Il n’y a rien de stable dans l’univers entier ; tout passe, toutes les formes ne sont faites que pour aller et venir. Ce que nous avons été, ce que nous sommes, nous ne le serons plus demain. » L’œuvre fut une source d’inspiration majeure durant la Renaissance et l’époque baroque, particulièrement dans la peinture et en musique. Convoquer cette matière sur un plateau de théâtre aujourd’hui suppose de lui faire subir à son tour une métamorphose, une transformation qui lui confère une actualité, une raison d’être qui soit autre que purement muséale. Le projet propose une cohabitation dynamique entre les récits d’Ovide et une pensée contemporaine qui redé nit la notion du vivant. Sujet, dont s’emparent la philosophie, l’éthologie, l’écologie et les approches somatiques ... Au-delà des mots, il s’agit d’inventer une forme théâtrale hybride, qui convoque l’évènement de la métamorphose et l’émotion qui l’accompagne. Invitation à voir... A voir un quelque chose muter, devenir un tout autre. Le plateau de théâtre, tel un grand laboratoire, pour explorer l’impermanence, le ux du désir et du vivant... Pascal CROCHET

     

     

  • Clôture de l'amour Théâtre

    Théâtre des Martyrs à 20.15

    Catégorie unique

    20,00 €
    11,00 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Place des Martyrs, 22 - 1000 Bruxelles
      Tél : 02-223.32.08
      Email :
      Site web : http://www.theatre-martyrs.be
    Un homme prend la parole longuement pour expliquer à sa compagne qu’il la quitte. Il évoque leur séparation parle de l’avant et du maintenant. Celle-ci se tait. Elle attend muette la fin de ce monologue qui semble progressivement tout détruire sur son passage. Et puis, elle s’exprime. Enfin.

    CLAP DE FIN Un homme prend la parole longuement pour expliquer à sa compagne qu’il la quitte. Il évoque leur séparation parle de l’avant et du maintenant. Celle-ci se tait. Elle attend muette la fin de ce monologue qui semble progressivement tout détruire sur son passage. Et puis, elle s’exprime. Enfin. Deux regards, deux silences, deux paroles pour dire la violence d’un amour qui meurt. À la question : « Qui aime-t-on quand on aime ? », l’auteur Pascal Rambert n’apporte pas de réponse toute faite. Il circule dans les possibles. Il ne refuse pas les poncifs qu’utilisent, au moins une fois, ceux qui se séparent, qui cherchent les raisons du désamour, qui réécrivent les souvenirs, les enjolivent, avant de tout détruire par quelques phrases assassines. Dans l’univers de Rambert chaque mot devient - de la première lettre à la dernière - un monde abouti et plein. Ce sont des couteaux. Des lames brillantes préparées. Enclenchées. Armées. Soigneusement rangées. Prêtes à être sorties en ordre. Des mots dans l’ordre : dans leur aspect premier, secondaire, tertiaire. En toute objectivité frontale et froide. Là, devant la bouche. Portés par la puissance nerveuse et sèche du corps.

     

     

  • Histoire intime d'Elephant Man Théâtre

    Le 140 à 19.00

    Placement libre

    18,00 €
    10,00 €
    6
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Avenue Eugène Plasky, 140 - 1030 Schaerbeek
      Tél : 02 733 50 19
      Email :
      Site web : http://www.le140.be
    Fantazio, poète engagé et perpétuel improvisateur philosophe, étonne et ouvre les portes de l’introspection, souvent avec humour. Sur scène, il offre un spectacle en rupture avec les conventions, s’interroge et interroge le monde, soulevant des questions essentielles. Il explore ses chimères en un feu d’artifices tumultueux et dresse un costume sur-mesure à la folie ordinaire.

    Elephant Man, figure contemporaine du chaos, est pour Fantazio, l’occasion de se mettre à nu, de convoquer les modèles de son enfance, les voix multiples qui l’ont nourri et l’habitent encore aujourd’hui. On est comme suspendu à ses paroles, littéralement happé par cet absurde délicieusement maîtrisé dans lequel on a plaisir à se perdre, et qui tout à coup fait sens. Une performance unique, qui dévoile la parole et la révèle dans ce qu’elle a de plus éblouissant et sincère. Un pamphlet singulier, rageur et saisissant, de surcroît, une fantastique performance d’acteur pour un perpétuel improvisateur philosophe. Un extraordinaire moment de théâtre, d’intelligence, de subtilité et d’humour.

     

     

  • Les Carnets du sous-sol Théâtre

    Le boson à 20.15

    Catégorie unique

    25,00 €
    13,50 €
    2
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Chaussée de Boondael, 361 - 1050 Ixelles
      Tél : +32 471 32 86 87
      Email :
      Site web : http://www.leboson.be
    Souffrant d’une misanthropie pathologique, un homme s’est retiré du monde. Depuis 20 ans dans sa cave, cet homme-rat ressasse sans cesse le souvenir de l’échec de sa vie : une femme-brebis égarée qu’il aurait voulu ramener dans le troupeau.

    Souffrant d’une misanthropie pathologique, un homme s’est retiré du monde. Depuis 20 ans dans sa cave, cet homme-rat ressasse sans cesse le souvenir de l’échec de sa vie : une femme-brebis égarée qu’il aurait voulu ramener dans le troupeau. Le personnage central des Carnets du sous-sol est le grand frère de tous les personnages célèbres de Dostoïevski. Et il est particulièrement « dostoïevskien ». Il est tourmenté, bourré de contradictions et incapable d’aimer. Dostoïevski commence ce roman par l’avertissement suivant : L’auteur de ces « carnets » comme les « carnets » eux-mêmes sont, bien entendu, imaginaires. Pourtant, non seulement des hommes comme l’auteur des carnets peuvent exister dans notre société mais, en raison des circonstances générales dans lesquelles celle-ci s’est formée, il était fatal qu’ils y existassent. J’ai voulu évoquer à la face du public, avec un peu plus de relief que de coutume, un de ces caractères qui appartiennent à un passé récent. Cet homme est le représentant d’une génération en survie… André Gide a dit à propos de ce roman : « Je crois que nous atteignons, avec Les Carnets du sous-sol, le sommet de la carrière de Dostoïevski. Je le considère, ce livre (et je ne suis pas le seul), comme la clé de voûte de son œuvre entière.

     

     

  • La Compatibilité du Caméléon Théâtre

    Théâtre de la Vie à 20.00

    Catégorie unique

    13,00 €
    7,50 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Rue Traversière, 45 - 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
      Tél : +3222191186
      Email :
      Site web : http://www.theatredelavie.be
    Une île désertée par ses habitants. Quatre prisonniers en fin de peine. Choisis pour une expérience pénitentiaire d’une durée d’un an. Sans menottes ni barreaux, libres de leurs mouvements, ils dorment dans des chalets tenus par des gardiens sans armes.

    Une île désertée par ses habitants. Quatre prisonniers en fin de peine. Choisis pour une expérience pénitentiaire d’une durée d’un an. Sans menottes ni barreaux, libres de leurs mouvements, ils dorment dans des chalets tenus par des gardiens sans armes. L’hiver, la neige les retient à l’intérieur d’un vieux théâtre. Un accompagnant débarque. Avec lui, une pile de tragédies de Sophocle. Autonomes après avoir été conditionnés par un système carcéral répressif, confrontés aux parcours de ces héros grecs qui, comme eux, ont chuté, ces hommes et ces femmes sont à un croisement de leur vie. La compagnie P H O S / P H O R ancre son travail dans des sources réelles : rencontres avec les acteurs de terrain, recherche documentée approfondie et réflexions sur les problématiques et dysfonctionnements de notre société. Autant d’éléments qui nourrissent cette création, basée ici sur une expérience pénitentiaire réelle qui soulève la question de la réinsertion.

     

     

  • Cercle miroir transformation Théâtre

    Le Public à 20.30

    Catégorie unique

    26,00 €
    14,00 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Rue Braemt, 64 70 - 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
      Tél : 0800-944.44
      Email :
      Site web : http://www.theatrelepublic.be
    Version belge d’un joli succès à Avignon et New York, cette comédie explore les six semaines de thérapie de cinq personnes qui seraient en fait trop gênées pour s’inscrire à une thérapie de groupe !

    « Qu’est-ce qu’on serait heureux si on l’était ! » Woody Allen Dans un petit village du Vermont, c’est l’été. Quelques personnes participent à un atelier théâtre. Sous la houlette de leur coach dynamique, une adolescente rêveuse, un ouvrier divorcé, une comédienne en plein questionnement et le mari de la coach dévoilent peu à peu leurs aspirations profondes et leurs fragilités. Au fil des exercices incongrus, chacun dépasse ses complexes, sa peur du ridicule et ses blessures camouflées. Cet atelier va changer leur vie ! Version belge d’un joli succès à Avignon et New York, cette comédie explore les six semaines de thérapie de cinq personnes qui seraient en fait trop gênées pour s’inscrire à une thérapie de groupe ! En rappelant que nos aspirations butent souvent sur des réalités banales, le spectateur se faufile sous le voile de la représentation et vit l’expérience lui-même. En marchant sur la corde raide entre rires et émotions, Annie Baker signe avec ce bijou une tranche de vie authentique, sans happy end et sans dénouement tragique non plus. Juste la vie comme elle va, profonde et légère. Un spectacle qui, quand les lumières se rallument, nous laisse un sourire rêveur, pour longtemps. Le samedi 3 février, Cécile Van Snick sera l'Iinvité du Public. > Plus d'info sur www.theatrelepublic.be. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC, DE L’ATELIER THÉÂTRE JEAN VILAR ET DU THÉÂTRE DE LIÈGE. Photo © Gregory Navarra

     

     

  • La panne Théâtre

    Le Public à 20.30

    Catégorie unique

    26,00 €
    14,00 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Rue Braemt, 64 70 - 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
      Tél : 0800-944.44
      Email :
      Site web : http://www.theatrelepublic.be
    Tout commence par une panne de voiture tout ce qu’il y a de banal. Un représentant de commerce, Alfredo Traps, tombe en panne dans un petit village de montagne.

    Tout commence par une panne de voiture tout ce qu’il y a de banal. Un représentant de commerce, Alfredo Traps, tombe en panne dans un petit village de montagne. Par facilité et dans l’espoir d’une aventure, il décide de ne pas rentrer en train et de passer la nuit sur place. Le seul hôtel des environs affiche complet. Il se retrouve dans un bar. Il se voit alors embarqué par hasard dans une soirée insolite : un ancien juge, un ancien procureur, un ancien avocat et un ancien bourreau. Tous à la retraite, s’amusant à tromper leur ennui en rejouant des procès célèbres. Jusqu’au moment où on propose à notre homme d’endosser le rôle de l’accusé. Intrigué, il accepte et passe à table ! Créé en Suisse, ce spectacle est une plongée en apnée dans l’absurdité d’une justice imparfaite faite par les hommes pour les hommes. Où un jeu innocent se transforme en plaidoirie avinée. Où, quand il s’agit de désigner un coupable, on ne rigole plus du tout, il faut aller au bout et rendre la sentence. Un auteur magnifique, une réalisation au cordeau. Plongez-vous dans un univers aux accents énigmatiques et familiers, étonnamment contemporains… Dans la petite salle, vous serez tenus en haleine jusqu’au verdict. Un procès exemplaire. UNE COPRODUCTION DE NEW HELVETIC SHAKESPEARE COMPANY ET DU THÉÂTRE DE L’ORANGERIE. AVEC LE SOUTIEN DE L’ÉTAT DE GENÈVE, DE LA LOTERIE ROMANDE, DU FONDS D’ENCOURAGEMENT A L’EMPLOI DES INTERMITTENTS ET DE LA FONDATION LEENAARDS. FRIEDRICH DÜRRENMATT EST REPRÉSENTÉ PAR L’ ARCHE, AGENCE THÉÂTRALE. Photo © Saskia Vanderstichele

     

     

  • Celui qui se moque du crocodile n'a pas traversé la rivière Théâtre

    Le Public à 20.30

    Catégorie unique

    26,00 €
    14,00 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Rue Braemt, 64 70 - 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
      Tél : 0800-944.44
      Email :
      Site web : http://www.theatrelepublic.be
    Pas de personnages ici, c’est François et Guy, sans filtres. Deux hommes ont renoncé au mépris et aux humiliations, tentent de trouver un chemin vers l’autre.

    C’est l’histoire d’une rencontre, une rencontre magnifique entre deux hommes, deux artistes. L’un camerounais, l’autre belge. Ils racontent leur traversée de la rivière, ce que c’est que d’être noir en Belgique et blanc en Afrique. Une interrogation sur notre mémoire, celle qui nous est propre et qui a marqué nos pays, nos communautés d’appartenance. Un spectacle où on rit, on pleure, on s’engueule, on s’embrasse… On y refait le monde parce qu’on le regarde à la lumière de l’autre. Un spectacle salutaire dans un monde qui a de plus en plus tendance à se fracturer. Une bouffée d’optimisme. Quand on se parle, malgré les souffrances et les gouffres qui nous séparent, on s’illumine l’un l’autre, on se féconde. Pas de personnages ici, c’est François et Guy, sans filtres. Deux hommes ont renoncé au mépris et aux humiliations, tentent de trouver un chemin vers l’autre. Ils n’évitent ni la mauvaise conscience ni les sujets tabous. Voici deux hommes du monde qui, armés de leurs différences, tentent de trouver une vérité qui les rassemble. UNE PRODUCTION DE LA MAISON ÉPHÉMÈRE, CIE THÉÂTRALE (BELGIQUE) ET LA COMPAGNIE ANNOORA (BURKINA FASO - CAMEROUN), LA CIE FALINGA (BURKINA FASO), LA COMPAGNIE LES MENESTRELS (CAMEROUN). AVEC L’AIDE DE LA CITF, DE L’OIF, DE WBI, DU CCBW, DE LA COMMISSION D’AIDE AUX PROJETS THÉÂTRAUX CAPT/FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES ET LE SOUTIEN DE CREDO MEDIA (BURKINA FASO), LA VENERIE-CENTRE CULTUREL DE WATERMAEL-BOITSFORT (BELGIQUE) ET DU THÉÂTRE DES DOMS (FRANCE). Photo © Isabelle De Beir

     

     

  • L'herbe de l'oubli Théâtre

    Théâtre de Poche à 20.30

    20€

    20,00 €
    11,00 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Chemin du Gymnase, 1 A - 1000 Bruxelles
      Tél : 02-649.17.27
      Email :
      Site web : http://www.poche.be
    Tchernobyl, en Russe, se traduit absinthe, l’herbe de l’oubli…

    Le 26 avril 1986, le cœur du réacteur numéro quatre de la centrale de Tchernobyl explose et prend feu, projetant un nuage de radioactivité dont on a retrouvé des traces dans toute l’Europe. Poussières, aérosols et gaz radioactifs (dont le césium et l’iode) sont projetés dans l’atmosphère. Le quatrième réacteur, nom de code « Abri », conserve toujours dans son ventre gainé de plomb et de béton armé, près de vingt tonnes de combustible nucléaire. Et trente ans après, quelles leçons retient-on de cette explosion ? Composé à partir de la parole de survivants à la catastrophe, d’habitants proches de la zone d’exclusion en Biélorussie, de scientifiques actifs dans le dépistage de césium 137, de personnes ressources partisanes - ou non - du nucléaire qu’a rencontrés la compagnie Point Zéro ; L’herbe de l’oubli, s’inspire de la prise de témoignages réalisée à Tchernobyl par Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015 (La Supplication, éditions JC Lattès). L’utilisation des marionnettes au théâtre est la marque de fabrique de la compagnie Point Zéro (Les Trois Vieilles et L’Ecole des Ventriloques de Jodorowsky, GunFactory,…), celle-ci apporte à L’herbe de l’oubli l’indispensable humanité et la poésie qui permettent de mettre le sujet à distance.

     

     

  • Des Soucis et des Potes ! Théâtre

    Le Koek's à 20.30

    Retrait des places 20h15 au...

    20,00 €
    11,00 €
    6
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Avenue de Jette, 18 - 1081 Koekelberg
      Tél : 02-428.66.79
      Email :
      Site web : http://www.koeks.be
    Enfin une comédie avec des hommes…Et des soucis.

    Trois amis d’enfance se retrouvent pour le déménagement d’Yvan qui vient se réinstaller dans son ancienne chambre d’ado. Pourquoi ? Parce que le même jour, il a perdu son job, son appartement et s’est fait virer par sa femme… L’occasion semble idéale pour dresser un bilan de leurs vies et faire éclater toutes les vérités ! Enfin une comédie avec des hommes…Et des soucis.

     

     

  • La route du levant Théâtre

    Théâtre National Wallonie-Bruxelles à 19.30

    Placement libre

    21,00 €
    11,50 €
    4
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Boulevard Emile Jacqmain, 111 - 1000 Bruxelles
      Tél : 02-203.53.03
      Email :
      Site web : http://www.theatrenational.be
    Au-delà de la peur et des préjugés, La Route du Levant nous plonge dans un huis clos oppressant pour tenter de comprendre la radicalisation religieuse violente... Deux hommes dans un commissariat de banlieue, l’un est policier, l’autre est soupçonné de vouloir rejoindre un groupe terroriste en zone de conflits; l’un défend les opportunités offertes par notre société, l’autre illustre une jeunesse pétrie de désillusions. Commence alors un interrogatoire tendu, à la manière d’un jeu d’échecs, chacun tentant de donner le change pour déstabiliser l’autre. Leurs visions du monde occidental se confrontent, s’affrontent... jusqu’à ébranler nos idées reçues ? La Route du Levant de Dominique Ziegler lève le voile sur une question cruciale au regard de l’actualité : quels facteurs poussent nos jeunes à prôner des idées violentes et radicales ? Un spectacle fort qui ouvre le débat ! RENCONTRE APRES CHAQUE REPRESENTATION Avec l'équipe artistique, et en alternance, Thibault Zaleski, chargé de missions pédagogiques au sein de la Coordination nationale d'actions pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), Dominique Ziegler, l'auteur de la pièce, et Hicham Abdel Gawad, formateur en dialogue islamo-chrétien, doctorant en sciences des religions, co-rédacteur e. a. du rapport "Convictions et croyances face aux défis sociétaux", et "Comment réagir face à une personne radicalisée?". PRESSE L'Echo, 9 janvier 2018 - "Le djihad sans voile" Musiq'3, 9 janvier 2018 Metro, 5 janvier 2018 Le Soir, juillet 2017 - "« La route du Levant », mettant en scène un flic et un djihadiste, livre une vision troublante d’un dramatique problème de société qui suscite le débat après chaque représentation" Emission Françoise Baré / La Première DOSSIER PEDAGOGIQUE A télécharger ici [BACKSTAGE] Interview de Dominique Ziegler

    Au-delà de la peur et des préjugés, La Route du Levant nous plonge dans un huis clos oppressant pour tenter de comprendre la radicalisation religieuse violente... Deux hommes dans un commissariat de banlieue, l’un est policier, l’autre est soupçonné de vouloir rejoindre un groupe terroriste en zone de conflits; l’un défend les opportunités offertes par notre société, l’autre illustre une jeunesse pétrie de désillusions. Commence alors un interrogatoire tendu, à la manière d’un jeu d’échecs, chacun tentant de donner le change pour déstabiliser l’autre. Leurs visions du monde occidental se confrontent, s’affrontent... jusqu’à ébranler nos idées reçues ? La Route du Levant de Dominique Ziegler lève le voile sur une question cruciale au regard de l’actualité : quels facteurs poussent nos jeunes à prôner des idées violentes et radicales ? Un spectacle fort qui ouvre le débat ! RENCONTRE APRES CHAQUE REPRESENTATION Avec l'équipe artistique, et en alternance, Thibault Zaleski, chargé de missions pédagogiques au sein de la Coordination nationale d'actions pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), Dominique Ziegler, l'auteur de la pièce, et Hicham Abdel Gawad, formateur en dialogue islamo-chrétien, doctorant en sciences des religions, co-rédacteur e. a. du rapport "Convictions et croyances face aux défis sociétaux", et "Comment réagir face à une personne radicalisée?". PRESSE L'Echo, 9 janvier 2018 - "Le djihad sans voile" Musiq'3, 9 janvier 2018 Metro, 5 janvier 2018 Le Soir, juillet 2017 - "« La route du Levant », mettant en scène un flic et un djihadiste, livre une vision troublante d’un dramatique problème de société qui suscite le débat après chaque représentation" Emission Françoise Baré / La Première DOSSIER PEDAGOGIQUE A télécharger ici [BACKSTAGE] Interview de Dominique Ziegler

     

     

  • La Revue Théâtre

    Théâtre Royal des Galeries à 15.00

    1° etage cat 3 (heure: 15.00)

    23,00 €
    12,50 €
    8
    Vente dès 14h*

    2° etage cat 1 (heure: 20.15)

    18,00 €
    10,00 €
    8
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Roi, 32 - 1000 Bruxelles
      Tél : 02-512.04.07
      Email :
      Site web : http://www.trg.be
    La Revue se réinvente pour vous divertir au moment des fêtes. Satire politique, parodies et chansons pour une soirée de plaisir et de détente.

    Une Revue, c’est de la parodie politique et de la « variété » telle qu’on la voit à la télévision. L’exercice impose que l’on passe en revue une série d’événements grands et petits, de ces choses parfois insignifiantes avec le recul mais qui pourtant ont fait la une des gazettes ou les ragots de comptoir du plat pays. Les éléments nécessaires au bon équilibre de La Revue sont : rythme, efficacité, rire et beauté.

     

     


  • Cinéma

  • Titre et Lieu
    Prix Normal
    Prix Arsène
    Places
    Commander en ligne
  • Blade Runner 2049 Cinema

    Cinéma Aventure à 21.00

    Catégorie unique

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • Coco Cinema

    Cinéma Aventure à 13.20

    Catégorie unique

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • Paddington 2 VF Cinema

    Cinéma Aventure à 15.20

    Catégorie unique

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • Paddington 2 Vo St Cinema

    Cinéma Aventure à 17.20

    Catégorie unique

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • L'intelligence des arbres Cinema

    Cinéma Aventure à 13.00

    Catégorie unique

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • The Leisure Seeker Cinema

    Cinéma Aventure à 14.40

    Catégorie unique (heure: 14.40)

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Catégorie unique (heure: 16.50)

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • Daphne Cinema

    Cinéma Aventure à 17.00

    Catégorie unique

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

  • In The Fade Cinema

    Cinéma Aventure à 15.00

    Catégorie unique (heure: 15.00)

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Catégorie unique (heure: 19.20)

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Catégorie unique (heure: 21.30)

    9,00 €
    5,50 €
    10
    Vente dès 14h*

    Plus d'info

    • Galerie du Centre, 57 - 1000 Bruxelles
      Tél : +32 2 219 92 02
      Email :
      Site web : http://www.cinema-aventure.be



     

     

 

Comment ça marche ?


Places de spectacles et concerts à moitié prix pour le soir même

* EN VENTE :

À partir de 12h30

À notre comptoir au BIP
2-4 Rue Royale à 1000 Bruxelles
7j/7 de 12h30 à 17h00


Dès 14h


En ligne sur www.arsene50.be
7j/7 de 14h à 17h30

 


Il n'y a pas de réservation par téléphone ou par mail.

Newsletter

Pour mieux préparer vos sorties, inscrivez-vous et recevez chaque mardi l'offre de la semaine.

Cette offre hebdomadaire est fournie à titre indicatif et évolue tout au long de la semaine. Nous vous conseillons donc de consulter le site d’Arsène 50 quotidiennement afin d'avoir l'offre réelle et définitive.

agenda.brussels

www.agenda.be

 

Arsène 50 est une initiative de VISITBRUSSELS.

Avec le soutien de :

VISITBRUSSELS